l’intempestive

territoires

_série autour de la manière d’habiter un lieu, de l’imaginaire d’un territoire, des réappropriations de l’espace public, et de la critique de l’urbanisme

  • rencontre avec Annick

    27 novembre 2013
    j’ai rencontré Annick dans un bar de Pleubian, un village des Côtes d’Armor, tout en haut de la presqu’île de Lézardrieux que les offices de tourisme appellent « la presqu’île sauvage » - les gens du coin s’en amusent, ils disent : « c’est nous les sauvages ! » Annick portait des bottines et un chapeau de cowboy, et elle tenait tête à tous les gars du bar ; la fête des morts approchait et ça la rendait un (...) ~~>
  • « d’un merlon de confinement de 20 000 tonnes de matériaux pollués, on a fait un belvédère et un écran acoustique » : visite officielle de l’écoquartier La Courrouze

    23 avril 2013 _
    _ espace public, enquête acoustique #2 : visite officielle de l’écoquartier La Courrouze à Rennes, exemplaire de l’attention portée par la métropole au « développement durable », à la « haute qualité environnementale » et à l’acoustique de ses quartiers - sous la houlette d’Éric Beaugé, chef de projet pour l’aménageur Territoires & Développement _ où il est question : de recyclage urbain ; de militaires (...) ~~>
  • sur le dépeuplement des métropoles

    27 février 2013 _
    _ « espace public, enquête acoustique », amorce : au croisement des séries phonographies et territoires, voilà l’introduction d’un travail au long cours sur l’espace public sonore et ses transformations actuelles, qui sera accompagné de chroniques écrites pour Article11 pour amorcer la réflexion, donc, un entretien avec Jean-Pierre Garnier, auteur aux éditions Agone d’Une violence éminemment (...) ~~>
  • « être fort assez » : la sorcellerie dans le bocage

    29 septembre 2011
    _ « Or moi, j’étais justement à la place de l’indigène, agitée par les sentiments, perceptions et pensées de qui occupe une place dans le système sorcellaire. Si je prétends qu’il faut accepter de les occuper plutôt que de s’imaginer y être, c’est pour la raison simple que ce qui s’y passe est littéralement inimaginable, en tous cas pour un ethnographe, habitué à travailler sur les représentations. » : à la (...) ~~>
  • colline fermée, colline ouverte

    23 mars 2011
    _ balade marseillaise, d’une colline verrouillée par les résidences fermées à une colline où s’active un jardin associatif - avec pour la colline fermée, une marche urbaine de l’association Osservatorio Nomade Marseille, menée par la géographe Elisabeth Dorier, et pour la colline ouverte, Steffi de l’Artichaut et Béné de la cantine associative la Kuizin ; le tout parsemé d’extraits sonores de Work in (...) ~~>
  • dérive urbaine dans l’espace public

    25 février 2010
    _ samedi 21 novembre 2009, l’association Osservatorio Nomade Marseille organisait une marche urbaine sur le mobilier dit de « prévention situationnelle », celui qui empêche les clochards de s’allonger, les amoureux de se mettre côte à côte, les passants d’arrêter de passer pour s’asseoir un peu... deux artistes conduisaient cette marche : l’un, Tristan Favre, rend visible ces dispositifs qui transforment (...) ~~>
  • balades dans l’histoire populaire et urbaine de Marseille _partie 2

    11 novembre 2009
    _ deuxième partie des balades dans le passé et le présent de Marseille avec Alèssi dell’Umbria, auteur aux éditions Agone d’une Histoire universelle de Marseille : dans la première partie on s’était baladés entre le XVème et le XIXème siècles, on aborde maintenant les XXème et XXIème siècles - avec des extraits d’un débat organisé par Mille Babords sur la persective de Marseille capitale de la culture en 2013 (...) ~~>
  • balades dans l’histoire populaire et urbaine de Marseille _partie 1

    25 octobre 2009
    _ Marseille fait face depuis une dizaine d’années à l’une des plus importantes opérations d’urbanisme en France : le projet Euroméditerranée a tout prévu, du business à la culture en passant par le logement et les centres commerciaux, pour remplacer le coeur populaire de la ville par une population à gros revenus ; à la Foire Internationale de Marseille, les stands officiels de la métropole ne tarissent (...) ~~>
  • Pratobello, Larzac : les bergers ont gagné, l’armée a foutu l’camp

    1er octobre 2009
    _ trois ans après « Orgosolo, où les murs parlent et les hommes chantent », on retourne dans ce village sarde à l’occasion des 40 ans de la lutte de Pratobello : Pratobello, c’est un lieu-dit où les bergers d’Orgosolo installaient leurs troupeaux, et où les militaires, un jour de 1969, ont décidé d’installer un polygone de tir - les bergers, et avec eux les ouvriers, les étudiants, les femmes, les (...) ~~>
  • à propos d’Orgosolo

    23 octobre 2008
    _ on termine la série d’émissions sur le village d’Orgosolo en Sardaigne par un entretien avec Francesca Cozzolino sur ce qu’on n’a pas abordé dans le documentaire sur le village et ses peintures murales contestataires _ on parle de la manière dont Francesca a procédé à sa recherche, on parle des deux artistes qui ont réalisé une peinture pendant qu’on y était, on parle des réactions des gens du village, (...) ~~>
  • Orgosolo, où les murs parlent et les hommes chantent

    4 septembre 2008
    _ c’était en août 2006 à Orgosolo, au milieu des montagnes de la Barbagia, en Sardaigne - on était cinq : il y avait Francesca, qui faisait sa thèse sur les centaines de peintures murales contestataires que compte le village, Hélène, qui les prenait en photo, Tristan et Hugues, qui étaient venus en faire de nouvelles, et moi, qui voulais faire un documentaire sonore ; on a rencontré Antonio, un vieux (...) ~~>

Suivre la vie du site rss 2.0 | plan | squelette | spip | globenet | ondes courtes | CC by-nc-nd