l’intempestive

lents dépeçages du droit d’asile

15 février 2008 _série frontières


Patrick Delouvin sur les dépeçages du droit d’asile
_22.02.08 _00:59:31
_mp3 (54.5 Mo) _help !
_licence & rediffusion


_

campagne de cettefrancela.netentretien avec Patrick Delouvin, responsable du service Réfugiés de la section française d’Amnesty International, secrétaire de la Coordination Française pour le Droit d’Asile (CFDA), sur l’histoire du droit d’asile en Europe et notamment en France, et plus particulièrement sur ses multiples remises en cause depuis une vingtaine d’années
_

on parle de la création du droit d’asile en 1951 pour protéger les personnes victimes de persécutions dans leur pays ; on parle de son évolution, des lois, ordonnances et autres procédures exceptionnelles qui s’accumulent pour le limiter ; on parle des contorsions de l’Europe pour empêcher le simple dépôt de demandes d’asile ; on parle de la privatisation du droit d’asile ; on parle du rôle de l’administration et de la police dans la réduction de son application
_

émission diffusée vendredi 22 février 2008 à 17h sur Fpp (106.3 MHz en région parisienne), rediffusée lundi 25 à 11h, ensuite disponible sur cette page
_

« Toute personne, qui craignant avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays ; ou qui, si elle n’a pas de nationalité et se trouve hors du pays dans lequel elle avait sa résidence habituelle, à la suite de tels événements ne peut ou, en raison de ladite crainte, ne veut y retourner » _définition du réfugié dans l’article 1 de la Convention de Genève du 28 juillet 1951

« Article 13 - 1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat. - 2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays. - Article 14 - 1. Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l’asile en d’autres pays. » _Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948
_

campagne de cettefrancela.netCoordination Française pour le Droit d’Asile (CFDA) _qui regroupe une vingtaine d’associations engagées dans la défense d’un « réel droit d’asile en France »

Anafé _association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers

« Réforme du droit d’asile : un bilan critique après trois années » (pdf) _analyse de la CFDA en mars 2007

« Lourdes menaces sur le droit d’asile en Europe : le bilan de quatre ans de rapprochement des politiques d’asile » _rapport de la CFDA en février 2004

« Europe : vers une externalisation des procédures d’asile ? » _article de Patrick Delouvin & Muriel Palombieri dans la revue Hommes et migrations d’avril 2003

« L’Europe enterre le droit d’asile » _article d’Alain Morice dans le Monde Diplomatique de mars 2004

« Pas un Empire du rejet, un continent d’asile ! » _un article de Jérôme Valluy dans l’ouvrage publié par l’Autre campagne en 2006

Service Réfugiés Migrants AI-France _qui « a pour mission de s’assurer que toute personne qui en éprouve le besoin puisse solliciter une protection en France et ne soit pas exposée à un renvoi forcé dans un pays dans lequel elle risque des violations graves de ses droits humains »

Cette France-là vous l’aimez ? Vous pouvez la changer _campagne contre les expulsions et pour le respect du droit d’asile, dont sont issues les photos de cette page

_ _


Suivre la vie du site rss 2.0 | plan | squelette | spip | globenet | ondes courtes | CC by-nc-nd