l’intempestive

la folie, c’est ce qui résiste et ne se soumet pas

5 décembre 2008 _série folies


Patrick Coupechoux sur le paysage psychiatrique contemporain
_19.12.08 _00:59:52
_mp3 (54.7 Mo) _help !
_licence & rediffusion


_

Dessin de Janko Domsic2ème partie de l’entretien avec Patrick Coupechoux, auteur d’Un monde de fous : comment notre société maltraite ses malades mentaux : aperçus du paysage psychiatrique aujourd’hui en France
_

on parle des 30% de SDF et de détenus qui présentent des troubles psychiatriques ; on parle de la dilution du champ de la psychiatrie dans celui de la « santé mentale » ; on parle de l’influence du lobby pharmaceutique sur la définition des troubles mentaux, à travers notamment le DSM, bible des maladies et des molécules censées les résoudre ; on parle de la psychiatrie biologique et de sa conception déterministe de l’homme ; on parle de la médicalisation des problèmes sociaux et de la judiciarisation des problèmes psychiatriques ; on parle de la gestion comptable de la folie et de la société
_

émission diffusée le vendredi 19 décembre 2008 à 17h, rediff le lundi 22 à 11h, sur FPP (106.3 en région parisienne), ensuite disponible sur cette page - cette émission a également été diffusée sur Canal Sud (Toulouse)

Michaux, dessin mescalinienla première partie de l’entretien, portant sur la manière dont chaque époque du XVIIIème siècle jusqu’au milieu du XXème a regardé ses fous, est disponible ici
_

« un état de bien-être dans lequel la personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et fructueux, et contribuer à la vie de sa communauté » (définition de la santé mentale par l’Organisation Mondiale de la Santé)

« Je n’use point de fard, je ne simule pas sur le visage ce que je ne ressens pas dans mon coeur. Partout je ressemble à ce que je suis ; je ne prends pas le déguisement de ceux qui tiennent à jouer un rôle de sagesse, et se promènent comme des singes sous la pourpre et des ânes sous une peau de lion. Qu’ils s’affublent tant qu’ils voudront, l’oreille pointe et trahit Midas. » (« C’est la folie qui parle », dans l’Eloge de la Folie, d’Erasme)
_

communiqués récents _des différents acteurs dans le monde psychiatrique français

dossier sur le rapport Burgelin _qui préconisait dès 2005 l’instauration d’un tribunal spécial pour les fous, et de « centres fermés de protection sociale » pour les personnes estimées toujours dangereuses une fois leur peine purgée, deux projets qui ressortent des tiroirs en 2008

Dessin de Carlo Zinelli« Non à la perpétuité sur ordonnance » _pétition de 2008 contre la rétention de sûreté

« Misérable » _quand une femme est jugée pour des troubles psychiatriques en 2008

« Quatre mois dans la geôle des fous » _entretien avec Catherine Herszberg, auteur de Fresnes, histoires de fous, paru au Seuil en 2006

« Voir le cerveau penser n’est qu’une métaphore poétique » _une critique de la psychiatrie biologique par Edouard Zarifian

« Alerte rouge en santé mentale » _article de Guy Baillon, psychiatre de secteur

_ _


Suivre la vie du site rss 2.0 | plan | squelette | spip | globenet | ondes courtes | CC by-nc-nd