l’intempestive

l’insolente naissance de Radio Grenouille

2 mars 2008 _série radios libres


Richard Martin sur la création de Radio Grenouille
_07.03.08 _00:59:37
_mp3 (81.9 Mo) _help !
_licence & rediffusion


_

radio culturelle, radio de création, depuis 1981 Radio Grenouille émet sur le 88.8 MHz à Marseille - entretien avec Richard Martin, directeur du Théâtre Toursky et fondateur de Radio Grenouille
_

on creuse loin vers les racines de la radio, et celles, qui se mêlent, de Richard Martin ; on parle de Mai 68, on parle de théâtre, notamment du Toursky, on parle de poésie et d’anarchie, on parle de Marseille, on parle de culture, on parle des quartiers populaires et de leurs voix, on parle de mémoire, on parle de radio Zinzine, on parle aussi de radio Grenouille
_

émission diffusée vendredi 7 mars 2008 à 17h (rediff lundi 10 mars à 11h) sur Fpp (106.3 en région parisienne), et Radio Grésivaudan (plusieurs fréquences en Isère) à l’automne 2011, Radio Bartas (107 MHz en sud Lozère) le 10 février 2014 disponible ensuite sur cette page
_

« Grenouilles, taisez-vous, monsieur le marquis dort. Les habitants de ce village étaient astreints à la corvée de battre les étangs comme ceux de Nicey, qui doivent à cette circonstance le sobriquet de : Le renouillei, les grenouilles. » _Le folklore de France, E. Guilmoto, 1907

« Puis, se tournant vers le côté droit de l’assemblée, Leguen de Kérendal ajoute d’une voix forte : "Qu’on nous apporte ici les titres qui outragent non seulement la pudeur, mais l’humanité entière ; qu’on nous apporte ces titres qui humilient l’espèce humaine en exigeant que des hommes soient attelés à une charrette comme les animaux de labourage ; qu’on nous apporte ces titres qui obligent les hommes à passer les nuits à battre les étangs pour empêcher les grenouilles de troubler le sommeil de leur voluptueux seigneur..." Le ton de l’orateur, sa voix vibrante, son geste rude, son éloquent langage, excitent des applaudissements universels, et une sorte de courant électrique ébranle et passionne toutes les âmes. » _Dictionnaire de la conversation et de la lecture, éd. Michel Lévy, 1853

« C’est principalement lors des temps de pluie et dans les jours chauds, le soir et le matin, que les Grenouilles coassent : aussi, pendant la durée du régime féodal, et lorsque tous les châteaux étaient entourés de fossés plein d’eau, était-il, en beaucoup de lieux, ordonné aux vilains de battre, matin et soir, l’eau de ces fossés, afin d’empêcher les Grenouilles de troubler le sommeil du seigneur. La Grenouille femelle ne fait entendre qu’un grognement particulier, et moins fort que le croassement du mâle, qui est produit par l’air qui vibre dans l’intérieur de deux poches vocales que porte cet animal sur le côté du cou. » _Dictionnaire universel d’histoire naturelle, Charles Dessalines d’ Orbigny, 1845
_

grenouille888.org _le site de la radio, avec streaming et profusion d’archives

le théâtre Toursky _où est née Radio Grenouille

la Friche de la Belle de Mai _où se trouve Radio Grenouille depuis 1991, ainsi d’ailleurs qu’une autre radio associative marseillaise, Radio Galère

« La Grenouille coasse sur les ondes marseillaises » _article de l’Humanité en 2000

euphonia _blog de création sonore associé à radio Grenouille

_ _


Suivre la vie du site rss 2.0 | plan | squelette | spip | globenet | ondes courtes | CC by-nc-nd