l’intempestive

l’Outre-mer sous droit colonial

12 avril 2008 _série frontières


Marie Duflo sur le droit des étrangers en Outre-mer
_18.04.08 _00:59:33
_mp3 (81.8 Mo) _help !
_licence & rediffusion


_

JPEG - 31.2 ko
timbre français de la Légion Etrangère à Mayotte

entretien avec Marie Duflo, Secrétaire générale du Gisti (Groupe d’information et de soutien des immigrés) et membre du collectif Migrants Outre-mer (MOM), sur le droit des étrangers dans les Départements et Collectivités d’Outre-mer (DOM et COM), ou plutôt sur les multiples exceptions qui font de l’Outre-mer un laboratoire des politiques répressives en matière, notamment, d’immigration
_

on parle de la permanence dans l’imaginaire administratif de la figure de l’« indigène » des colonies, et du sous-droit qu’on lui applique ; on parle des étranges règles qui régissent circulation des étrangers d’un territoire « français » à un autre ; on parle des kwassa-kwassa sur lesquels s’embarquent et régulièrement périssent des Comoriens pour aller sur Mayotte, île voisine et autrefois libre d’accès ; on parle de la manière dont la présence française déstabilise des régions en y barricadant des îlots de « richesse » ; on parle de la création de sans-papiers par une administration ultramarine soudain gourmande de preuves d’appartenance, de paternité et d’intégration ; on parle de la contribution enthousiaste de ladite administration ultramarine aux quotas nationaux et républicains d’expulsion de sans-papiers
_

émission diffusée le vendredi 18 avril 2008 à 17h, rediff le lundi 21 à 11h, sur FPP (106.3 en région parisienne), ensuite disponible sur cette page

cette émission a également été diffusée sur Radio Panik (Bruxelles)
_

« Outre-mer, terres d’exception » _le n°74 de la revue Plein Droit

« Les spécificités du droit des étrangers en Outre-mer » _cahier juridique du Gisti sur la question, car les « spécificités », dérogations et autres exceptions sont en l’occurrence fort nombreuses

JPEG - 113.2 ko
des catégories d’indigènes par Moreau de St Méry

dossier du Gisti sur Mayotte _véritable laboratoire des discriminations contre les étrangers, dont les dipositions « spéciales » ont vocation à être élargies au reste de
l’Outre-Mer voire à la métropole

Kashkazi _le « journal des quatre îles de la Lune », avec infos et analyses sur l’actualité comorienne

« Fractures (post)coloniales à Mayotte » _article d’Emmanuel Blanchard dans la revue Vacarme

le code de l’indigénat _officiellement abrogé, quoique la distinction entre « français » et « indigènes » semble plutôt perdurer à travers des débats comme celui-ci

« Nègres, Noirs... Du bon usage des mots en cartographie » _analyse par Peggy Pierrot et Philippe Rekacewicz des « cartes des races » des déclinaisons de catégories dans les colonies ultramarines (l’image ci-dessus est extraite de l’article)

_ _


Suivre la vie du site rss 2.0 | plan | squelette | spip | globenet | ondes courtes | CC by-nc-nd