l’intempestive

dérive urbaine dans l’espace public

25 février 2010 _série territoires


dérive urbaine dans l’espace public
_04.03.10 _00:58:50
_mp3 (80.8 Mo) _help !
_licence & rediffusion


_

Rue Consolatsamedi 21 novembre 2009, l’association Osservatorio Nomade Marseille organisait une marche urbaine sur le mobilier dit de « prévention situationnelle », celui qui empêche les clochards de s’allonger, les amoureux de se mettre côte à côte, les passants d’arrêter de passer pour s’asseoir un peu... deux artistes conduisaient cette marche : l’un, Tristan Favre, rend visible ces dispositifs qui transforment la ville et les rapports qu’on y construit, et l’autre, Cédric Bernadotte, travaille sur la réappropriation de l’espace public - où l’on dessine en creux un portrait de Marseille
_

boulevard Charles Nédélec, un préfabriqué vante : « Le village - Villa sur le toit - Un concierge - Projet de crèche » ; Gare St Charles, il y a des pins-chênes encastrés dans du allées Gambettagoudron et sagement alignés ; rue Ranque, la fenêtre du rez-de-chaussée est protégée par des grilles semblables à la rambarde qui entoure les plates-bandes ; rue Grobet, des galets polis aux couleurs pastel sont pris dans un cube de ciment ; rue du Cdt Mages, un parking est délimité par de gros rochers qu’on franchit facilement pour aller sur un terrain en friche, on se retrouve sur un plateau, 10 mètres au-dessus du niveau de la rue ; rue Guy Fabre, devant le lycée régional St Charles, au-dessus du coffre d’un ventilateur est posée une longue plaque de petites piques pointues ; boulevard de Montricher, sur un préfabriqué, une publicité dit : « Au coeur de la ville, en toute quiétude », et quelqu’un a complété juste en-dessous : « on vous entube » ; rue Curiol, des prostituées plutôt âgées discutent sur le pas des portes, Cours St Louiscertaines ont installé des chaises sur le trottoir ; cour St Louis, sur une esplanade sans autre mobilier que des lampadaires et des panneaux publicitaires, on se fabrique des sièges pour pique-niquer
_

documentaire diffusé le jeudi 4 mars 2010 à 17h sur FPP (106.3 MHz en région parisienne), rediffusé le mercredi 10 à 10h, ensuite disponible sur cette page

également diffusé sur Radio Panik (105.4 MHz à Bruxelles), Canal Sud (92.2 MHz à Toulouse), et lors du Chreumeuluchrumm Festival (Marseille)
_

le site de Tristan Favre _dynamiteur d’espace privé

et celui de Cédric Bernadotte _recréateur d’espace public

Osservatorio Nomade Marseille _et Osservatorio Nomade tout court

anti-sites _recensés et photographiés par le survival group

Le repos du fakir _court-métrage de Gilles Paté & Stéphane Argillet, réalisé à Paris en 2003, sur les mobiliers urbains anti-sans-abris

et des vidéogrammes _de ce film par la revue Vacarme

une définition de la prévention situationnelle _sur wikipedia

“L’espace urbain sous contrôle” _un article de Dissidences en 2006

Désurbanisme #19 (2005) _brochure d’infokiosques sur la prévention situationnelle

Théorie de la dérive _sur le même site, quelques textes autour de la dérive situationniste et de la psychogéographie

_ _


Suivre la vie du site rss 2.0 | plan | squelette | spip | globenet | ondes courtes | CC by-nc-nd