l’intempestive

Lucien Bertolina, le contrepoint de la musique et du réel

26 septembre 2012 _série phonographies


Lucien Bertolina, le contrepoint de la musique et du réel
_59 min. 50 _26.09.12
_mp3 (82.2 Mo) _help !
_licence & rediffusion


_

par Zdenek Kosek {JPEG}il venait de mettre à disposition le studio Euphonia pour les écoutes collectives du festival Paroles de Galère et ça tombait fort bien, parce que son travail nous retenait l’oreille depuis un bout de temps : rencontre avec Lucien Bertolina, qui fabrique des documentaires radiophoniques et organise des ateliers radios pour Radio Grenouille, et qui préfère largement le terme de compositeur à celui de créateur sonore
_ _

on parle de ses débuts comme joueur de trombone dans les bals populaires ; on parle de l’écoute attentive de la radio dans la période d’après-guerre ; on parle du jazz et de la musique improvisée ; on parle de la naissance de la musique électroacoustique ; on parle de la transformation électronique des sons du réel, et de leur disparition, parfois, dans le processus ; on parle du GRM, de Pierre Schaeffer et de Luc Ferrari ; on parle la création du Groupe de musique expérimentale de Marseille ; on parle de la création du studio Euphonia avec Fabrice Lextrait et de la rencontre avec Radio Grenouille ; on parle du travail d’écriture sonore qui devrait être là dans tous les moments de la radio ; on parle de ce que la rue apporte au travail de composition ; on parle du studio comme outil du collectif et de la rencontre comme outil de création ; on parle de son travail sur la mémoire sociale, avec des ouvriers ou des enfants des quartiers populaires ; on parle des sons du travail et de leur sens conservé dans la composition ; on parle de la transformation du son à l’enregistrement et à l’écoute ; on parle de l’importance de l’échange et de « la relation généreuse » dans la fabrication du documentaire ; on parle de la voix, de sa par Carlos Zinelli {JPEG}musicalité, du sens qu’elle porte sans avoir besoin de longs discours ; on parle de la part de fiction dans notre rapport au réel
_

parsèment l’émission des extraits de documentaires et paysages sonores réalisés par Lucien Bertolina : différents tableaux des « Corbières » (de la série « Marseille sur écoutes »), « Il était une fois la ZUP n°1 » (réalisé avec Françoise Brès), « Si j’étais Jorge ? » (co-produit avec Jonathan Pontier et Lionel Kasparian), « Places fortes, voix publiques » (avec Jean-Pierre Ostende), « Il était une fois une vacuité odoriférante » (avec Françoise Brès)
_

les images sur cette page, respectivement de Zdenek Kosek, Carlos Zinelli et Jean Perdrizet, proviennent de la collection Abcd art brut
_

émission diffusée le mercredi 26 septembre 2012 à 20h, rediff le 29 à 1h, sur Radio Galère (88.4 MHz à Marseille), ensuite disponible sur cette page en libre écoute et téléchargement
_

l’ensemble des pièces de Lucien Bertolina _sur le site de Radio Grenouille (88.8 MHz à Marseille)

la musique électroacoustique _mêlant sons produits électroniquement et sons du réel

par Jean Perdrizet {JPEG}Pierre Schaeffer _et le GRM

Luc Ferrari _et sa notice biographique

le Groupe de musique expérimentale de Marseille _que Bertolina a contribué à fonder

le contrepoint _« superposition organisée de lignes mélodiques distinctes »

Paroles de Galère _festival de Radio Galère

_ _


Suivre la vie du site rss 2.0 | plan | squelette | spip | globenet | ondes courtes | CC by-nc-nd